Vico Sagone

Temps d'Activités Périscolaires. Atelier "Création d'un Film d'Animation".


Rédigé le Mardi 12 Juillet 2016 à 08:49 | Lu 1189 fois


"U Ghjatu chi parlà corsu" avec Gabriel Thomas d'Etrange Atelier et les CE2, CM1 et CM2 de Vico.


La Réforme des rythmes scolaires à l'école primaire, très controversée et imposant de lourdes charges aux municipalités a été mise en place avec plus ou moins de réussite...

La Municipalité de Vico a réagi rapidement en proposant de nombreuses activités animées par des professionnels ou des bénévoles et encadrées par le personnel municipal.

Le TAP (Temps d'Activités Périscolaires), piloté par Frédérique Accardo propose de nombreux ateliers le vendredi après midi aux enfants des écoles de Sagone et Vico. Du Tennis en passant par la danse, les échecs, le chant, la pâtisserie, des sports divers, le théâtre, la guitare, la peinture, il y en a pour tous les goûts......Frédérique qui a choisi (par le biais de l'Association "Scopre" ) un atelier "Film d'Animation" dirigé par Gabriel Thomas dit "Pantoufle" a vraiment fait "La bonne pioche" pour le plaisir de tous....
Gabriel qui est aussi l'initiateur et le président de l'Association "Etrange Atelier" ( Association culturelle et protéiforme dont le siège est aux Jardins de l'Empereur à Ajaccio  réunissant de nombreux artistes et travaillant avec les Municipalités et les centres sociaux) vous en dit plus...

Temps d'Activités Périscolaires. Atelier "Création d'un Film d'Animation".
Compte rendu de l’atelier de film d’animation école primaire de Vico

Dans cet atelier j’ai proposé aux enfants de réaliser des animations image par image à partir de papier découpé, d’imaginer une histoire ensemble et de la raconter dans un film court.

Afin d’écrire un petit scénario j’ai demandé à chacun des enfants de  proposer une histoire, un jeu auquel ils se sont prêtés avec enthousiasme. Dans un second temps je leur ai proposé de prendre chacun des personnages imaginés et de les intégrer dans une seule et même narration. 
Le résultat qui en découle est un juste équilibre entre leurs envies et l’aspect éducatif du projet.
Le projet a permis aux enfants de travailler ensemble tout en s’amusant. Faire un film d’animation comporte bien des éléments, cela a pour avantage d’explorer plusieurs techniques.
Pour commencer ils ont créé les décors et les personnages à partir de papiers couleurs découpés, quelques fois le dessin venait parfaire leurs créations. Certains personnages ont été pensés comme des marionnettes ainsi plus faciles à animer. L’ensemble des participants a pu tester le découpage mais aussi la prise de vue. J’ai installé un bureau en guise de plateau de tournage, les enfants y ont animé tour à tour leurs décors et personnages, avec plus ou moins de patience. Ils se sont entraidés la plupart du temps, il y a eu quelques moments de légers conflits, mais dans l’ensemble le travail d’équipe prenait le dessus. Semaine après semaine leur enthousiasme pour le projet et leurs compétences étaient en progression et même si il y a pu y avoir des jours moins productifs que d’autres, le résultat restait toujours positif. 
L’implication d’Emilienne Callegari a apporté un véritable plus au projet, surtout concernant la partie corsophone de notre histoire. Cela nous à permis d’ajouter à la pédagogie une sensibilisation à leur patrimoine culturel ainsi que d’alimenter notre scénario. Je peux dire aujourd’hui que le projet s’est construit en continu car les nouvelles idées venaient compléter au fur et à mesure la narration.
L’organisation prévue initialement a été bouleversée, j’ai alors informé les enfants des changements concernant la durée globale de l’atelier. Ils se sont de suite adaptés et ont validé les propositions pour que le projet puisse aboutir. Dans l’ensemble ils ont été constants en matière de présence et de travail. Voilà pour la partie image, en ce qui concerne la bande son du film, elle est dans le même esprit. J’ai enregistré leurs voix pour certains dialogues, parfois à l’unisson , ils ont fait les bruitages ainsi que la musique. Pour le montage du film il est très difficile d’organiser cette activité avec un groupe, c’est pour cela qu’ils n’y ont pas participé et bien entendu il aurait fallu beaucoup plus de temps. Pour conclure, je suis très satisfait du travail effectué avec les enfants du primaire de Vico, je pense qu’il a permis à l’ensemble des enfants d’acquérir de nouvelles compétences par le jeu et d’apprécier le travail de leurs camarades, car outre le fait qu’ils s’entraidaient, ils se félicitaient  et s’encourageaient les uns les autres. En bref ils ont véritablement partagé cette expérience .

Gabriel Thomas pour L'Associu Scopre.
 

Ont participé à la création du film "U Ghjatu chi parlà corsu":
 -Bonardi Lésia.
-Colonna Francescu.
-Colonna Thomas.
-Delfini Isabelle.
-Deus Ricci Carla.
-Fieschi Elisa.
-Finocchiaro Sergio.
-Gola Mathias.
-Grimaldi Blanc César.
-Hornecker Clélia.
-Leca Natale.
-Masotti Annalésia.
-Massiani Mattéa.
-Pédri Matéo.
-Pérez Delecroix Gaël.
-Poli Paula Maria.
-Rolland Dumènica.

Un Grand Bravo à eux, à Frédérique et à leur cher "Pantoufle".

Voici pour vous le Résultat de leur travail. N'hésitez pas à le partager.....
 



Inscription à la newsletter


L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            


Galerie
thumbnail_WP_20161222_18_33_09_Pro
12191428_10153827706548729_5985157412495559467_n
10404404_818425228199782_4449385692766006598_n
546_001 (1)
12469546_1003925062997130_5381154334485826458_o
Vico (2)
paroisse_33
13612134_863018997164957_5188383537774572962_n
13631545_863009897165867_1422559687793398727_n